La vie est une conséquence de forces biologiques, et l’acte de vivre, une question de cognition.

image

La vie est une conséquence de forces biologiques, et l’acte de vivre, une question de cognition. Nous pouvons façonner notre situation de vie en façonnant notre conscience de la vie. Nous façonnons notre conscience de la vie à travers l’acte de rêver. D’où l’intérêt de savoir « rêver » qui est différent d’avoir un rêve.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s