Communiquer c’est écouter l’autre 

Le drame de la communication vient de l’illusion qu’elle existe. Bien souvent, quand nous discutons avec quelqu’un (pour ne pas dire « contre » quelqu’un) nous nous plaignons de ne pas être compris par l’autre. Nous « accusons » l’autre de ne pas nous comprendre. Mais nous sommes dans cette situation d’incompréhension justement parce que l’autre fait comme nous: se centrer sur soi-même au lieu de se centrer sur son interlocuteur. L’écoute est avant tout un élan volontaire vers l’autre. Il doit donc être porté par une acceptation de l’autre. L’écoute doit se caractérisée par la recherche sincère, sans jugement  à priori. Écouter c’est chercher à intégrer la compréhension de son interlocuteur. Écouter c’est être ouvert à l’autre. 

En se centrant sur l’autre. On se donne des chances réelles de le comprendre et de se faire comprendre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s