5 Conseils pour faire partie des solutions ( et non des problèmes) de votre groupe

Chaque membre, par son comportement et son attitude vis-à-vis du groupe et de chaque membre du groupe, produit un effet SOLUTION ou PROBLEME pour le groupe. Chaque acte que vous posez peut être soit un adjuvant soit une nuissance pour le groupe.

Voici 5 conseils que vous pouvez mettre en application si vous voulez être un facteur SOLUTION, voir bonificateur de votre groupe (en famille, entre amis, au service… et au niveau d’un pays telque nous pouvons en avoir besoin présentement au Burkina Faso).

1. Savoir que vous POUVEZ faire quelque chose pour le groupe. Quel que soit votre niveau d’intelligence et de force, vous pouvez apporter quelque chose au groupe. Si vous êtes dans le groupe, c’est que vous pouvez y apporter quelque chose. Ne vous laissez jamais convaincre du fait que vous serez dans le groupe seulement pour en consommer les bienfaits.

2. Accepter que vous DEVEZ faire quelque chose. Vous en avez l’obligation. Il n y a que les membres du groupe qui sont responsables de la survie et du développement du groupe. Ne rien faire pour le groupe, c’est choisir de tuer le groupe. A l’échelle d’une personne, c’est comme ne pas se nourrir ou ne pas se soigner: c’est suicidaire.

3. Ce concentrer sur ce que vous savez faire ou la responsabilité que le groupe vous a donné. C’est à ce niveau que vous pouvez véritablement contribuer. Les autres membres du groupe se disposent de sorte à recevoir de vous des résultats à ce niveau. Vous ne pouvez contribuer substantiellement au bien du groupe si vous ne vous focalisez pas sur votre tâche, comme un vigile sur une tour de garde.

4. Ne vous préoccupez pas de ce que les autres n’ont pas fait. C’est là une autre tâche et le groupe l’a confié à quelqu’un d’autre. Personne ne fera ce qu’il a à faire si tout le monde devait vérifier ce que tout le monde n’a pas fait. Relever aux autres ce qu’ils n’ont pas fait (quand ce n’est pas de votre ressort) est triplement nuisible au groupe: d’abord, vous n’êtes pas en train de faire ce que vous avez à faire; ensuite, vous allez perturber la quiétude du groupe en frustrant les autres; enfin, vous allez faire des commentaires qui peuvent induire le groupe en erreur parce que, sur la question, vous n’êtes pas qualifié.

5. Féliciter les autres pour ce qu’ils réussissent. Cela leur donne de la motivation à poursuivre ce qu’ils ont à faire. Cela renforce les liens entre les membres du groupe et aide à sacraliser l’intérêt (suprême) du groupe. L’expérience à montrer que les groupes dans lesquels les membres ont tendance à saluer les bons résultats des autres membres, ont une durée de vie plus longue, un potentiel de progression plus important et une forte propension à attirer de nouveaux membres.

En mettant en application ces 5 conseils vous deviendrez un facteur SOLUTION pour votre groupe, sinon vous devez être extrêmement vigilant pour ne pas être dans le lot des problèmes du groupe.

Plein succès !

#coach Azize BAMOGO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s