Partageons les savoirs et les énergies positives

Notre progression est garantie si chacun de nous sait comment faire et a envie d’agir pour son propre bien-être et pour le bien de tous. Si tu veux briller et voir ton pays briller, partager les savoir et les énergies positives devient un impératif pour toi. Partager les informations heureuses et valorisantes donne à chacun de nous une envie et une fierté d’agir pour les notres et pour notre pays.
Faisons plus d’efforts pour partager des connaissances et des informations valorisantes pour les #burkinabè et pour le #Burkina_Faso.
Partager des informations valorisantes relève d’un effort particulier dont nous devons prendre conscience. Il faut le vouloir. Les mauvaises nouvelles, les nouvelles dévalorisantes, les injures a notre pays et à l’Afrique, sont faciles à faire et génèrent beaucoup de « likes » et de commentaires – tout autant négatifs – parce qu’elles touchent à la fibre émotionnelle. Pour dire tout le mal que vous pensez de quelqu’un ou de quelque chose, vous n’avez pas besoin d’une sagesse particulière si toutefois cela requiert un grain de sagesse); il vous suffit juste de vous plier à vos bas instincts primitifs. Mais ces commentaires négatifs sapent le morale de vos amis, parents. Ils sapent le morale des burkinabè, nous enlèvent toute envie d’agir pour notre patrie et nous donnent plutôt envie de fuire de chez nous, au risque d’être esclave chez quelqu’un ou mourir dans le désert ou en mer.
Ces mauvaises nouvelles, commentaires dégradants, indignations viscerales à profusion nous donnent une mauvaise image auprès des autres. Et c’est suivant cette mauvaise image que les autres vont collaborer avec nous. Donc il ne faut pas être surpris qu’ils nous prennent pour la poubelle du monde et veullent traiter avec nous en nous donnant un rôle dévalorisant. Qu’ils ne cherchent pas à nous avoir comme partenaires en affaires mais comme ouvriers (à surveiller à la loupe). Qu’ils manquent de respect à nos chefs choisissent pour nous ce qu’ils refusent à leur communauté.
Il convient certes de relever des faits imparfaits pour attirer l’attention sur ce qu’il faut faire, mais attachons nous à publier des nouvelles heureuses et valorisantes. Ce sont des messages qui obligent les autres à une attitude respectable à notre endroit, qui motivent nos jeunes à se battre pour leur pays et génèrent ainsi une progression substantielle de notre société. Ces nouvelles-là existent. Il nous faut seulement les considérer, leur donner de l’importance et prendre conscience de leur effet positif sur notre société. C’est ainsi que nous contribuons vraiment à faire progresser le pays et l’ #Afrique. Publions plus de bonnes nouvelles.
Partageons les savoirs et les énergies qui font briller le Burkina et l’Afrique.
#coach Azize BAMOGO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s