Cheikh Anta Diop et la question sécuritaire en Afrique aujourd’hui

Au centre de presse pour le panel sur « Cheikh Anta Diop et la question sécuritaire en Afrique aujourd’hui » avec Diallo Abdoulaye Abdoul Karim Saidou et le Colonel Jean Pierre Bayala.
Selon la pensée de Cheikh Anta Diop, la sécurité précède le développement, et le développement politique précède le développement économique. Et pour lui, le choix de l’Etat fédéral est un choix entre l’existence et la disparition. C’est l’Etat fédéral qui donne les moyens de garantir la sécurité de nos territoires. Malheureusement on peut constater que nos États ont choisi de demeurer des micros États. Faut-il en tirer la conclusion que nous courons à notre perte ? La difficulté actuelle à laquelle nos États (Burkina Faso, Mali, Niger) sont confrontés pour assurer la sécurité de nos frontières communes face au défi des attaques terroristes, montre à quel point l’émiettement de nos territoires nous rendent vulnérables et sans avenir viable.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s